Sunday, 21 September 2014

Let's Play With Barbie! Moschino Spring Summer 2015

Adepte d'un style légèrement plus sobre personnellement, son défilé est pourtant le premier a m'avoir réellement interpellée depuis le début de la fashion week Printemps-Été 2015. Comme une mise en abyme du conformisme, après Mc Do, Jeremy Scott s'empare d'un autre symbole de la culture de masse, et fait de l'iconique poupée Barbie sa muse! Rarement pléthore de couleurs bonbons ont conféré un sens aussi littéral à l'expression de "régal pour les yeux"! Je devais d'ailleurs pressentir la déferlante de rose puisque j'ai moi même usé et abusé de la couleur la semaine passée comme en attestent les photos Instagram de mon dernier billet. Une nouvelle forme d'élégance comme un pied de nez aux standards habituels du bon goût, le style hyperboliquement caricatural de la collection devient finalement, et de façon paradoxale, une proposition tout à fait recevable.
Morceaux choisis...

My style is personally slightly more sober yet his was the first show of the  Spring Summer 2015 Fashion Week that I really related to. A mise en abyme of conformism, after Mc Donald's, Jeremy Scott takes up another symbol of  mass culture and turns the iconic Barbie doll into his muse! Rarely such a myriad of bright colours have given a more literal meaning to the expression "eye candy"! I must have felt the pink wave coming since I used and abused the colour last week as shown in the Insta pictures of my last post. A new form of elegance as a thumbing of the nose to the traditional standards of good taste, the hyperbolically caricatural style of the collection eventually - and quite paradoxically- becomes an entirely acceptable proposal.
Selected excerpts...











Moschino Spring Summer 2015